Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit
Pour télécharger le fichier, faites un click-droit sur le lien ou l’image puis sélectionnez Enregistrer sous dans le menu contextuel

Téléchargement MP3 – [ 2 h 08 min 12 s | 53.1 MB ] 23 février 2017
Téléchargement OGG – [ 2 h 08 min 12s | 54.3 MB ] 23 février 2017

AVERTISSEMENT! Ce podcast peut contenir du langage inapproprié ou vulgaire et peut ne pas convenir à tout le monde.

Animateurs: Patrick, Éric et Sandrine

En p’tit Mario de plâtre

  • Expression utilisée au Québec qui veut dire : Expression dérivée de Petit Jésus de plâtre et issue du hockey, où le hockeyeur Mario Tremblay (aussi appelé le bluet bionique) dans les années 1980 c’est fait donnée le surnom de Petit Mario de plâtre suite à une publicité ou une entrevue télévisée (je n’en suis pas certains). L’Expression est utilisée aujourd’hui principalement pour mettre un accent quelconque à une situation. Exemple : Ça va vite en p’tit Mario de plâtre
  • Mario Tremblay est originaire de Alma au Saguenay et avait un fort accent de la région. Il l’a presque tout perdu accent aujourd’hui suite à différents emplois comme commentateur sportif à la télévision. Pour ceux qui aimerait entendre une parodie d’une entrevue avec Mario Tremblay, provenant de l’émission Bye Bye 1985 où l’on peut entendre l’accent du Sagenay à son meilleur : https://www.youtube.com/watch?v=WukBW8lqCys

Lire la suite de

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit
Pour télécharger le fichier, faites un click-droit sur le lien ou l’image puis sélectionnez Enregistrer sous dans le menu contextuel

Téléchargement MP3 – [ 2 h 19 min 27 s | 133.9 MB ] 22 janvier 2015
Téléchargement OGG – [ 2 h 19 min 27 s | 129.0 MB ] 22 janvier 2015

Animateurs: Patrick, Éric et Sandrine

Se faire pogner les culottes à terre

  • Expression Québécoise qui veut dire : Être pris en flagrant délit ou sur le fait

Les annonces

Écouter live

  • Vous pouvez nous écouter LiVe à l’adresse http://live.bloguelinux.ca
  • Ou sur le site Web de bloguelinux.ca vous cliquez sur la petite radio dans le panneau de gauche

Ne pas oublier la salle de chat sur Freenode

AprèsCAST

Prochaine émission de bloguelinux.ca

  • La prochaine émission de bloguelinux.ca en direct aura lieu le 5 mars 2015
  • Par contre, malgré notre absence, une nouvelle émission sera publiée quand même toutes les deux semaines
  • L’AprèsCAST public sera disponible en ligne le 7 février 2015
  • Une émission préenregistrée de bloguelinux.ca sera disponible en ligne le 21 février 2015

Les nouvelles technos personnelles

Éric, Patrick et Sandrine échangent sur leurs expériences technologiques personnelles depuis la dernière émission

Quoi de neuf

Le projet Apollo 1201 du Electronic Frontier Foundation et de Cory Doctorow à pour fin d’éradiquer le DRM.

Peerflix: Comment faire du streaming de contenu sous Bittorrent via la ligne de commande

SmartVideo pour Youtube: Utilitaire permettant de configurer Youtube avec plusieurs options pour les utilisateurs avec des connexions à faible vitesse.

Utilisez le Flash plugin de Chrome sous Firefox avec Fresh Player Plugin

Un guide très complet sur la paramétrage de XFCE

Un projet de 10 milliards $USD de SpaceX qui veulent placer plus de 3000 petits satellites en orbite basse pour une couverture global à Internet

Surprises

Kurzgesagt – In a Nutshell

Lecture des commentaires

La musique du thème et des transitions est une gracieuseté de Kevin MacLeod de www.incompetech.com

La référence Linux au Québec

B43ZSG3XPG4M

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit
Pour télécharger le fichier, faites un click-droit sur le lien ou l’image puis sélectionnez Enregistrer sous dans le menu contextuel

Téléchargement MP3 – [ 2 h 06 min 51 s | 121.8 MB ] 8 janvier 2015
Téléchargement OGG – [ 2 h 06 min 51 s | 125.1 MB ] 8 janvier 2015

Animateurs: Patrick, Éric et Sandrine

Un char pis une barge

  • Expression Québécoise qui veut dire : Avoir quelque chose en grande quantité

Les annonces

Écouter live

  • Vous pouvez nous écouter LiVe à l’adresse http://live.bloguelinux.ca
  • Ou sur le site Web de bloguelinux.ca vous cliquez sur la petite radio dans le panneau de gauche

Ne pas oublier la salle de chat sur Freenode

Les nouvelles technos personnelles

Éric, Patrick et Sandrine échangent sur leurs expériences technologiques personnelles depuis la dernière émission

bloguelinux.ca est maintenant disponible sur iTunes

  • Faire une recherche avec le mot bloguelinux
  • Seulement les 20 derniers épisodes les plus récents sont disponibles

Quoi de neuf

Telegram

Malgré les rumeurs, XFCE est bien vivant

Comment sauvegarder et restaurer vos applications et PPA dans Ubuntu en utilisant Aptik

Logiciel open-source pour voler les mots de passe Wi-Fi via l’ingénierie sociale

GNU Cash pour Android

Surprises

D-Link’s new routers look crazy, but they’re seriously fast

Version pré-alpha de l’application bloguelinux.ca développée par Sandrine

A folding electric bike that fits in a bag

Lecture des commentaires

La musique du thème et des transitions est une gracieuseté de Kevin MacLeod de www.incompetech.com

La référence Linux au Québec

B43ZSG3XPG4M

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit
Pour télécharger le fichier, faites un click-droit sur le lien ou l’image puis sélectionnez Enregistrer sous dans le menu contextuel

Animateurs: Patrick et Éric

Pas l’temps de gosser avec ça

  • Expression Québécoise qui veut dire : Tripoter, manipuler avec plus ou moins de difficulté, parfois dans un but plus ou moins défini et avec des résultats plus ou moins probants. Je n’ai pas le temps de bodouiller avec ça.

Les nouvelles personnelles

Éric et Patrick échangent sur leurs expériences technologiques personnelles depuis la dernière émission

ArchLinux

  • Installé ArchLinuc selon le Wiki mais finalement tout cassé après installation de Cinnamon
  • Constaté que ArchLinux pur n’est peut-être pas la solution pour moi
  • J’ai essayé Antergos et j’ai été très impressionné par l’installation et le résultat final très solide
  • Installé plusieurs application et le wifi sans problèmes mais j’ai eu des problèmes avec Samba (nemo-share)
  • Pas de contrôle sur les versions comme par exemple SoundConverter 2.1.1 a des problèmes avec la conversion des OGG vers MP3. J’utilise actuellement la 2.0.1 que je bloque en utilisant Synaptic. Pas d’autres versions dans pacman et AUR
  • Même problème avec Komodo-edit qui est à la version la plus récente dans AUR mais ne fonctionne pas. Je ne peux pas installer une version plus vieille il n’y en a aucune de disponible
  • Toujours pas convaincu que ce soit la bonne solution pour moi mais je vais continuer à expérimenter
  • J’ai pas vraiment l’temps de gosser avec ça alors ça me prendrait ça tout monté
  • http://antergos.com/

Reaver

  • Trouver un nouvel article ultra simpliste sur Lifehacker qui a suciter à nouveau mon intérêt pour le projet
  • très facile avec un live CD et 4 commandes
  • Obtient le mot de passe en utilisant des failles dans le WPS (WiFi protected Setup). La plupart des nouveaux Routeurs supportent le WPS et il est activé par défaut
  • Très heureux de constater que OpenWRT et DD-WRT ne peuvent être hacké avec ceci (WPS non supporté par défaut)
  • Essayé plusieurs points d’accès autour de chez moi et j’ai pu constater que plusieurs nouveaux routeur bloque le brute forcing via le WPS mais j’ai tout de même réussi à obtenir le mot de passe Wifi d’un de mes voisins en 2h47
  • http://lifehacker.com/5873407/how-to-crack-a-wi+fi-networks-wpa-password-with-reaver

Nouveaux podcasts

Niptech

Le rendez-vous Tech avec Patrick Beja

Quoi de neuf

Steam maintenant à 65 millions d’utilisateurs (XBox Live à 48 millions et PlayStation Network à 110 millions)

Un autre raison de cesser d’utiliser Windows… Le très inquiètant “ransomware” (ou rançongiciel) Cryptolocker

Nouvelle société écran (shell company) Rockstar Bidco déclare la guerre à Android grâce au portfolio de brevets de Nortel

Entre-temps, Microsoft amasse 2 milliards par années sur les royautés de brevets de Android

Le Nexus 5 et Android 4.4 (KitKat) sont disponible

Debian passe à XFCE au lieu de GNOME, évalueront la demande pour GNOME…

Créateur de Lavabit, Ladar Stevenson veut créer un protocole de messagerie encrypté basée sur Lavabit

Lecture des comentaires

Surprises

Comment enrouler rapidement vos câbles d’écouteur

La magie de la retouche photo

  • On entend souvent parler des super modèles de beauté que l’on retrouve dans les magazines et les affiches publicitaires. Ils ont toujours des visages impeccables et un corps parfait.
  • On sait depuis toujours que les images de ces modèles sont toujours retouchées mais parfois vous ne pouvez pas imaginer à quel point. La vidéo qui suit démontre jusqu’à quel point elles sont manipulées pour en arriver finalement à un résultat plutôt artificiel.
  • Ne soyez pas trop sévère avec vous-mêmes. Même les siper mannequins ont besoin de plusieurs retouches photo pour bien paraître.
  • http://tva.canoe.ca/emissions/vlog/video/la-magie-de-la-retouche-photo-914741
http://www.pcworld.fr/business/actualites,investisseurs-accusent-microsoft-d-avoir-menti-performances-tablettes-surface-rt,541267,1.htm

La musique du thème et des transitions est une gracieuseté de Kevin MacLeod de www.incompetech.com

B43ZSG3XPG4M

 

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Cet article discute du fameux sujet controversé concernant le nouveau gestionnaire de bureau Unity de Ubuntu. Je ne crois pas me faire beaucoup d’ami(e)s avec cet article, mais c’est mon opinion et expérience personnelle et je tiens à la partager.

Lorsque Canonical a annoncé de que la version 11.04 (Natty Narwhal) de Ubuntu n’utiliserait plus le gestionnaire de bureau Gnome mais plutôt leur propre gestionnaire appelé Unity, ça déclenché une onde de chocs au travers les communautés Linux. J’ai lu des commentaires pout tous les goûts: Des gens qui étaient pour l’arrivée de Unity, d’autres contre et aussi des gens frustrés mentionnant que Ubuntu les avaient laissé tomber. Tout le monde a le droit à son opinion et je la respecte, mais au risque de me répéter, pour moi un ordinateur doit répondre à trois critères importants: Être fonctionnel, facile d’utilisation et gratuit. Pour le reste, que le bureau soit vert, rouge avec les boutons en bas, en haut ou à gauche, ça me laisse totalement indifférent.

Je suis du genre à laisser la chance au coureur, j’ai donc décidé d’essayer Unity pendant une semaine et si je ne réussi pas à m’habituer, je le changerai pour un autre gestionnaire de bureau tel que XFCE ou LXDE ou tout simplement aller vers une autre distribution, il y en a plus de 200 disponibles. Donc, au risque de choquer ou frustrer quelques personnes, je crois que Ubuntu est sur une lancée très proactive face au futur de Linux, donc si ça ne fait pas votre affaire, installez un autre gestionnaire de bureau ou une autre distribution; c’est justement ce qui rend Linux si attrayant, vous avez le CHOIX.

Avec ceci dit, mes premières expérience avec Unity ont été quelque peu mitigées: Je trouve bonne l’idée de la barre de Lanceurs à gauche qui se cache automatiquement pour donner un maximum d’espace disponible à l’écran, surtout que la majorité des écrans aujourd’hui ont un ratio de 16:9 (plus large que haute). Je n’ai pas trouvé la manipulation de Unity très conviviale; des choses aussi simple que de déplacer un lanceur sur la barre exige que l’on clique sur le lanceur, le déplacer vers la droite pour le retirer de la barre et aller l’insérer à l’endroit voulu. Le concept est effectivement très simple, mais quand on ne sait pas comment ça fonctionne, on a tendance à vouloir faire glisser le lanceur par dessus les autres avec un mouvement vers le haut ou vers le bas, mais ça ne fonctionne pas de cette façon. Je n’ai pas non plus trouvé de façon élégante d’ajouter des raccourcis à un lanceur, comme par exemple, je voulais me créer un lanceur appelé Libre Office qui avec un clique droit m’afficherait les choix Writer, Calc, Impress, etc. J’ai trouvé comment ajouter des raccourcis aux lanceurs mais il faut se servir de l’éditeur pour en venir à bout. Mon prochain article portera justement sur la personnalisation de la barre Unity.

Pendant les premiers jours d’utilisation de l’interface Unity, j’ai pu analyser mon comportement en tant que programmeur et déceler rapidement ce qui m’irritait dans Unity: Malgré que je sois un programmeur et de type clavier, j’essaye d’utiliser au minimum la souris, j’ai constaté que lorsque je veux changer d’application, je suis machinalement porté vers la souris pour sélectionner l’application que je veux, donc j’utilise rarement le ALT-TAB ou autre combinaison de touches pour changer d’une application à l’autre. Imaginez le scénario suivant; je suis en train de programmer et je veux aller vérifier quelque chose dans une autre application ouverte, je dois déplacer mon curseur avec la souris sur le coté gauche de l’écran, attendre que la barre de lanceurs s’affiche avec une certaine animation, je dois visuellement repérer l’application voulue dans la barre et cliquer dessus, attendre que l’application s’affiche et que la barre de lanceurs se referme avec une animation. Tout cela est bien jolie mais pas tellement fonctionnel pour moi.

Je me suis donc demandé qu’est-ce qu’il y avait de différent dans mon bureau Gnome comparativement à Unity et finalement constaté que dans Gnome, le panneau principal contenant la liste d’applications ouvertes, restait toujours affiché à l’écran. J’ai donc désactiver l’option « Auto hide » de la barre de lanceurs Unity et j’ai réduit la taille des icônes à 32 x 32. Voilà, la solution était toute simple; malgré le fait que mes yeux fixent la fenêtre de l’éditeur pour programmer, la barre de lanceurs et les applications ouvertes demeurent dans mon champ de vision et je peux y accéder rapidement sans attendre que la barre s’affiche.

J’utilise Unity depuis ce jour et je n’ai aucune intention de revenir en arrière car je suis maintenant plus fonctionnel qu’auparavant; j’ai ajouté des lanceurs dans la barre pour mes applications les plus utilisées et je navigue rarement dans les autres applications. J’ai même installé un indicateur dans la barre du haut me permettant d’afficher le menu comme dans Gnome auparavant mais je ne l’utilise jamais, je préfère utiliser Unity.

En conclusion, je dois admettre que j’aime beaucoup l’interface Unity et toute cette expérience m’a permis de constater encore une fois à quel point l’utilisation d’un ordinateur et la configuration de son aspect visuel est une question de goût personnel et comme tout le monde le sait, les goûts ne sont pas discutables.

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit