Utiliser AutoFS pour accéder à vos liens de partages Samba

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit

Un des défis face à l’utilisation de Linux avec un notebook est l’utilisation des connexions à votre serveur de fichiers (Samba) ou d’autres types (FTP, SSH, etc) et plus spécifiquement si vous utilisez votre notebook hors des confins de votre réseau local. Si vous ajoutez vos connexion utilisant un mécanisme permanent, tel que le fichier « fstab » (pour que vos connexions s’effectue de façon automatique lors du démarrage de votre notebook), lorsque vous serez déconnecté de votre réseau local, « fstab » ne réussira pas à trouver votre serveur Samba, vous recevrez donc une erreur et la période de démarrage sera plus longue.

Afin de palier à ce problème agaçant, je vous recommande d’utiliser AutoFS pour gérer vos connexions à des services/serveurs externes puisque ce processus effectuera les connexions seulement que si vous tenter d’accéder au répertoire servant de « mount point ».

Il est vrai que Gnome et KDE (ainsi que d’autres « window managers ») offrent des gestionnaires de fichiers avec un mécanisme nommé « virtual filesystem » (VFS) qui peuvent « monter » à peu près n’importe quoi (SMB, FTP, SSH, et quelques autres). Par contre il s’agit encore d’un processus non-automatisés et sous Gnome par exemple, les « mount points » se retrouvent sous « /home/votre nom d’utilisateur/.gvfs » ce qui n’est pas très intuitif.

De plus, pour ceux qui préfèrent les « window managers » et/ou gestionnaires de fichiers minimalistes n’offrant aucun support pour VFS, AutoFS demeure une excellente solution.

Ils existent bien sûr plusieurs alternatives à AutoFS mais j’ai arrêté mes recherches lorsque j’ai découvert AutoFS à cause de sa simplicité et sa polyvalence (AutoFS est complêtement indépendant du type d’environnements graphiques que vous utilisez et peu bien sûr fonctionner dans le bon vieux « shell »).

Archlinux ont une excellente page wiki decrivant en détail, la marche à suivre pour configurer et utiliser AutoFS, allez y jeter un coup d’oeil…

https://wiki.archlinux.org/index.php/Autofs

Pour ce qui est de la configuration de AutoFS sous Ubuntu, la page wiki semble trop complexe à mon avis, si je réussi à trouver la temps, je vais tenter de configurer AutoFS sur Ubuntu et je vous ferez part de mon expérience dans un autre article.

Merci de partager...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Facebook
Facebook
Share on Reddit
Reddit